Vous avez dit « son et lumière » ou « mapping » ? « Lumières sur le Bourbonnais » de Vichy, à partir du 17 juillet

Les façades du Palais des congrès et de l’Opéra de Vichy sous les projecteurs, à partir du 17 juillet

Vendredi 17 juillet, les façades du Palais des Congrès et de l’Opéra de Vichy vont s’illuminer grâce au programme Lumières sur le Bourbonnais, à l’initiative du Conseil départemental de l’Allier. Ce 5° site, après Moulins, Montluçon, Cusset et Commentry, ouvre un nouveau parcours : celui du thermalisme.

C’est sur ce long bâtiment, joyau du patrimoine architectural de la ville, que les spectateurs vont admirer le travail de Gilbert Coudène, directeur artistique basé à Lyon, qui a conçu l’intégralité des tableaux ; la bande sonore a été réalisée par le Studio Palace à Moulins.

11 villes thermales ENSEMBLE pour une inscription COMMUNE au Patrimoine mondial de l’Unesco : Great Spas of Europe

Les façades du Palais des Congrès et de l’Opéra vont s’habiller de sublimes motifs Art Déco. Rappelant les céramiques sigillées, des centaines de poteries vont apparaître, d’où l’eau va s’écouler, telle de multiples cascades. L’eau encore, en référence bien sûr, aux sources thermales de Vichy, mais aussi de Baden-Baden en Allemagne, de Spa en Belgique… et des autres Great Spas of Europe, les 11 stations thermales candidates ensemble à l’inscription au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Puis le spectateur entre dans des salles de bal napoléoniennes richement décorées, où des danseurs valsent en l’honneur de leur hôte, Napoléon III. Ils laissent ensuite place aux décors somptueux de l’opéra, illustrant les célèbres spectacles qui ont été joués dans cette salle style Art Nouveau, aux couleurs d’or et d’ivoire, unique en France. Puis, Vichy est évoqué à travers le courage des 80 députés qui ont refusé de voter les pleins pouvoirs constituants au Maréchal Pétain, le 10 juillet 1940, en pleine occupation allemande.

Revenant à une ambiance plus festive, le spectacle montre ensuite les divertissements dont se réjouissaient Vichyssois et visiteurs, présentés à travers d’anciennes affiches publicitaires. Elle annonçaient autrefois, les attractions mondaines, comme les courses de petits chevaux, le Casino, ou les jeux de cartes.

Le final est évidemment pétillant, se concluant avec un véritable feu d’artifice de bulles d’eau gazeuse, et même gourmand, avec les célèbres pastilles de Vichy.

Avec cette production familiale, grand public et gratuite, le Conseil départemental de l’Allier souhaite apporter un nouvel éclairage sur le département, qui comme ses patrimoines, gagne à être connu !

Lumières sur le Bourbonnais se veut aussi un des outils du plan de relance de l’économie locale, suite à la crise sanitaire. « Mon objectif est qu’il contribue à l’activité des secteurs les plus touchés, tels les cafés, les restaurants et l’hôtellerie. Et plus généralement, l’ensemble des activités économiques et commerciales du Bourbonnais. » explique Claude Riboulet, président du Conseil départemental de l’Allier.

Avec Vichy, l’Allier comptera cinq sites rayonnants le 17 juillet au soir. Ainsi, grâce au soutien de la région Auvergne-Rhône-Alpes et de son programme La Région des Lumières, le Bourbonnais devient le premier département français à offrir un festival de spectacles de lumières sur son territoire.

EN PRATIQUE

Du 17 juillet au 31 octobre 2020 : dernière séance aux alentours de 23 h 30 en juillet/août et 22 h 30 en septembre/octobre.

Tous les soirs, dès la tombée de la nuit – gratuit – tout public

Pour une immersion totale, une application est à télécharger sur smartphone pour profiter en direct de la bande musicale.

Spectacle dans le respect des gestes sanitaires : distance d’un mètre entre chaque spectateur et port du masque obligatoire.

Plus d’infos sur www.lumieres-bourbonnais.com