Métiers du Multimédia et de l'Internet

Université au Pôle Lardy : de SRC à MMI, un changement de nom qui a du bon ?

2001 fut une année importante pour Vichy et l’agglomération vichyssoise car la communauté d’agglomération Vichy Val d’Allier était créée et elle inaugurait le Pôle Universitaire et Technologique de Vichy, regroupant des formations universitaires des deux universités clermontoises et le CAVILAM. Parmi ces formations, le DUT Services et Réseaux de Communication, plus communément appelé SRC ouvrit ses portes avec ses 52 étudiants en 1ère année ; c’était la formation universitaire la plus grosse en termes d’étudiants.

En 2 ans elle a pour vocation de former des techniciens supérieurs aux métiers de l’informatique et de la communication multimédia. Cette formation s’intéresse plus particulièrement au message et aux moyens de véhiculer ce message à travers différents médias. C’est ainsi que ces jeunes acquièrent à la fois une formation scientifique et de communication pour créer des sites web statiques et dynamiques. Ce sont de véritables « moutons à 5 pattes », capables non seulement de maîtriser les outils informatiques de programmation web, mais aussi de réaliser des produits de communication papier en utilisant les outils d’infographie, des séquences audiovisuelles, et des outils de communication plus traditionnels.

Métiers du Multimédia et de l'InternetCes outils étant en perpétuelle évolution, le programme de cette formation a dû régulièrement s’adapter aux nouvelles techniques, en particulier l’arrivée du Web 2.0 et la généralisation progressive à tous les territoires des fameuses autoroutes de l’information avec les technologies type Xdsl et fibre optique.

Si cette formation permet de former les techniciens dont les entreprises ont besoin, elle manquait cependant d’attractivité auprès des jeunes car le nom choisi au niveau national pour cette jeune filière (le premier département SRC a été créé à Vélizy en 1994 !) était peu évocateur de l’enseignement et des métiers auxquels elle forme. C’est pourquoi en 2012, l’assemblée des chefs de département a proposé au Ministère de l’Education National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche de changer l’intitulé de la formation en Métiers du Multimédia et de l’Internet.

Il est encore trop tôt pour savoir si les retombées seront vraiment fructueuses en termes de candidatures au niveau national et local, mais on ne peut que se réjouir de ce changement de nom beaucoup plus évocateur dans son libellé. Il permet aussi aux entreprises de beaucoup mieux identifier la formation et de faciliter ainsi l’accès aux stages obligatoires des jeunes en formation.