Tout savoir sur les affiches Vichy, avec Monsieur Z lui-même – vendredi 31 août – OT et Médiathèque – de 1892 à 2018…

La Ville de Vichy voulait renouer en 2018 avec la tradition de la Reine des villes d’eaux en confiant à un illustrateur la création d’une affiche. C’est l’illustrateur et graphiste Monsieur Z qui a imaginé cette première affiche « Un Été à Vichy ».

Celle-ci fut diffusée par une campagne de communication à Vichy et dans la région Auvergne Rhône-Alpes (affiches 4 m x 3, 1,20 m x 1,75, 2,40 m x 1,60, Colonne Morris (JC Decaux) à Lyon, kakémonos…) et largement relayée sur les réseaux sociaux.

L’affiche a également été déclinée en « goodies », en vente à l’Office de tourisme.
2 500 affiches (40 x  60cm), 750 cartes postales, 450 mugs, 400 magnets, 290 sacs en toile et 190 stickers ont été vendus depuis le printemps.

Monsieur Z sera à Vichy vendredi 31 août pour parler de son travail et expliquer son affiche. Programme :
– 15 h à l’Office de tourisme, 19 rue du Parc :
Séance de dédicace
– 17 h à la Médiathèque Valery-Larbaud :
Atelier du patrimoine. Comment naît une affiche comme celle qu’il a créée ? Quel est son avis de professionnel sur les affiches anciennes de Vichy (autour de quelques exemplaires originaux) ?…
Gratuit. Places limitées, sur inscription au 04 70 58 42 60 ou sur place

De son vrai nom, Richard Zielenkiewicz, l’artiste est originaire du sud de la France et travaille pour la presse et la publicité internationale. Il signe de nombreuses campagnes et est devenu progressivement incontournable auprès des annonceurs et des établissements touristiques.

Explications !

Un été à Vichy, l’affiche 2018
La saison 2018 s’est donc dessinée sous les traits de Monsieur Z… avec une affiche mettant en lumière les atouts de Vichy, dans une composition colorée et rafraichissante :
– le plan d’eau évoque l’ambition sportive de Vichy et de son agglomération (Championnat du monde de ski nautique de vitesse en 2019…) et la détente
– le dôme, les villas du quai d’Allier et le chalet font référence au patrimoine thermal, mis en avant dans la candidature Unesco
– le Parc Napoléon III rappelle la richesse du patrimoine naturel de la ville
– la jeune femme au premier plan profite de la qualité de vie vichyssoise et de la saison estivale !

Cette affiche a aussi été le prétexte pour mettre l’accent sur la richesse et la diversité de la programmation estivale à Vichy, en regroupant sous le nom « Un ÉtÉ À Vichy », l’ensemble des animations proposées, de la fin avril à la fin septembre,  aux Vichyssois et aux touristes : Fêtes Napoléon III, expositions, Prix littéraire Valery Larbaud, concerts, spectacles, compétitions sportives, rendez-vous photo PORTRAIT(S), Fête de la musique, Grand pique-nique des parcs, Festival d’été de l’Opéra, Shows nautiques, feux d’artifice, Jeudis de Vichy, Ironman, Journées européennes du patrimoine…

La tradition des affiches
Depuis la fin du XIXe siècle (et jusque dans les années 1960), la saison à Vichy est lancée par une affiche, généralement commandée par le Syndicat d’initiative de la ville, par la Compagnie Fermière (plus particulièrement après 1914) ou par la compagnie de transports  P.L.M. qui promeut la destination thermale.

La première affiche P.L.M est réalisée en 1892 par Jules Chéret, peintre et lithographe parisien considéré comme le « maître de l’art de l’affiche »

La première affiche, voulue par la Ville, est créée à l’occasion de la saison thermale de 1895 marquée par la venue de Félix Faure qui vient d’être élu Président de la République. Louis Lasteyras, alors premier adjoint présente une première maquette de l’imprimeur parisien Pichot au Conseil municipal le 25 février 1895 mettant en scène une bourbonnaise en costume traditionnel. Cette affiche n’est pas retenue. Une deuxième maquette proposée par la Maison Viellemard à Paris et dessinée par Sala est soumise à la Ville. L’aspect « peu convenable » de la mondaine représentée fera polémique mais le côté artistique de ce deuxième projet l’emporte malgré tout.

Cette signature mondaine s’inscrira dans les futures campagnes à l’égal d’autres destinations balnéaires et touristiques. De nombreux illustrateurs de renom parmi lesquels : Jules Chéret, Hugo Alési, Ploz, Louis Tauzin, Julien Lacaze, Sala, Robert Soubie, Roger Broders, Villemot, Bill Wirts ou Paul Devaux, font ainsi la notoriété de Vichy.