A l’Opéra de Vichy, ce sera « Une Saison en Hiver » 2015/2016 « basée sur la gaieté »

Du 10 novembre 2015 au 10 mai 2016, l’opéra de Vichy propose une programmation mêlant théâtre, musique, humour, chant et danse.

Cette « saison basée sur la gaieté » selon les mots de Diane Polya-Zeitline, directrice artistique de l’opéra de Vichy, devrait séduire par sa diversité.

La vénus à la fourrure, Théâtre Tristan Bernard (Paris), 11 octobre 2014, © Fabienne Rappeneau
La Vénus à la fourrure, Théâtre Tristan Bernard (Paris), 11 octobre 2014, © Fabienne Rappeneau

Première de la saison La Vénus à la fourrure

Le 10 novembre, cette pièce aux deux Molière – celui de la meilleure actrice pour Marie Gillain et celui de la meilleure pièce pour le théâtre privé – ouvrira la saison en beauté. Adaptée pour le théâtre par David Ives d’après le texte de Sacher-Masoch, Vénus débarque sur terre et plonge les spectateurs dans une séduisante relation de jeu et de domination, entre Wanda (Marie Gillain) et Thomas (Nicolas Briançon).

Musique

Le spectacle Barbara/Fairouz propose la fusion de deux cultures, deux musiques, deux femmes : l’étonnante Dorsaf Hamdani fait entendre des classiques musicaux sous un angle inattendu. Dans la programmation musicale de la saison, on retrouvera aussi l’orchestre d’harmonie de Vichy, l’orchestre d’Auvergne ou encore Les Stentors qui feront leur cinéma en adaptant des classiques du septième art.

Théâtre

Cet hiver, on rira à l’opéra, avec le célèbre Dîner de cons de Francis Weber ; Nelson avec Chantal Latsou, « la plus grande patronne du boulevard » selon le metteur en scène ; Le tombeur, « une comédie culte, hilarante et croustillante » de Robert Lamoureux avec Michel Leeb ; On n’arrête pas la connerie, reprenant les chansons et sketches de Jean Yanne ; Un dîner d’adieu d’Alexandre de la Patellière et Mattieu Delaporte avec Guillaume de Tonquédec ; Deux hommes tout nus de Sébastien Thiéry avec François Berléand et Isabelle Gélinas.

L’émotion et les classiques seront aussi au rendez-vous avec La mère de Florian Zeller, interprétée par Catherine Hiegel, et l’adaptation de Monsieur de Pourceaugnac de Molière avec la musique de Lully.

One wo-man show-s

La niçoise Noëlle Perna dans son nouveau spectacle Super Mado ; Anne Roumanoff dans Aimons nous les uns les autres ; André Dussollier dans Novecento accompagné de cinq musiciens ; Alex Lutz ; et Michel Drucker qui se retrouvera Seul… Avec vous !

Et on danse !

Les Chicos Mambo se mettront dans tous leurs états avec Tutu, leur nouvelle production. Au rendez-vous : six artistes, de la danse comme vous ne l’avez jamais vue, de l’humour, un spectacle effréné… Vingt tableaux techniques, surprenants et plein d’autodérision.

Cinéma

Le film-hommage de Michel Van Zele « Henri Dutilleux à portée de voix » sera diffusé à l’occasion du centenaire de la naissance de l’artiste, le 13 avril 2016.

Pauline Savatier, étudiante en Journalisme à Vichy