Musset, Les Caprices de Marianne, vendredi 31 juillet, 21 h, au Prieuré de St. Germain des Fossés

Quelle compagnie de théâtre bouderait le plaisir de jouer dans un décor patrimonial figé dans le temps ? Quel amoureux du théâtre ne rêverait  de voir évoluer des comédiens de talent, cernés par les vieilles pierres du Prieuré de Saint-Germain-des-Fossés ?

Le vendredi 31 juillet à 21 h, l’association des Amis du Passé accueille la compagnie Cymbal Théâtre dans la cour du Prieuré, pour une représentation des Caprices de Marianne d’Alfred de Musset. Depuis ses débuts en 1999 avec « L’île des esclaves », Cymbal Théâtre foisonne de créations en tout genre. De pièces classiques (Molière, Feydeau) à des propositions plus contemporaines voire même méconnues, l’audace de cette compagnie abrestoise est souvent récompensée par des sélections (elle représente l’Auvergne à deux reprises au festival Festhéa de Tours) et des prix (prix de la FNCTA au festival d’Aurillac en 2014 pour son « Malade Imaginaire »).

Les Caprices de Marianne sont une de ses dernières créations. Naples. Coelio est amoureux de la femme du juge Claudio : Marianne. Repoussé, il envoie son ami Octave lui faire la cour. Le vaudeville tant attendu laisse alors place à un jeu de l’amour et de la mort, dans une ambiance à la fois festive et sombre.

A sujet intemporel, angle intemporel. C’est ainsi que la mise en scène originale et ses costumes gothiques rendent hommage au passé, tandis que la bande son résolument moderne contraste et rime avec le présent.

Une plongée hors du temps à ne manquer sous aucun prétexte.

Renseignements pratiques : théâtre, vendredi 31 juillet à 21 h dans la cour du Prieuré – Tarif : 8 € – Tél : 04 70 59 66 07