Mr Turner, avec le Club Cinéma de Vichy, 5 séances, du 4 au 9 décembre

Séances du Club Cinéma de VICHY

jeudi 4 (20 h 30), vendredi 5 (18 h 00) , dimanche 7 et du lundi 8 (20 h 00) et mardi 9 décembre 2014 (13 h 30)

MR TURNER de Mike LEIGH Angleterre – Durée : 150’ – 2014

Réalisation Mike LEIGH

Scénario Mike LEIGH

Directeur de la photographie Dick POPE

Musique Gary YERSHON

Avec Timothy SPALL (JW Turner) Meilleur Acteur Masculin, Cannes 2014 et

Paul JESSON (William Turner), Dorothy ATKINSON (Hannah Darnby), Marion BAILEY (Mrs Booth), Karl JOHNSON (Mr Booth)

Le réalisateur

Fils de médecin, Mike Leigh, né à Salford en 1943, se destine tout d’abord au métier d’acteur, et étudie à la Royal Academy of Dramatic Art de Londres. Puis il intègre la London Film School, écrit et monte des pièces de théâtre tout en travaillant pour la télévision. En 1971, il tourne son premier long-métrage, Bleak Moments, déjà récompensé. Malgré ce succès, Mike Leigh attend 17 ans pour tourner son deuxième long-métrage, High Hopes, satire sociale sur l’Angleterre thatchérienne, primée à Venise. Il réalise entre temps de nombreux téléfilms et se forge la réputation de critique acerbe de la société britannique. Life is sweet en 1991 le voit poursuivre dans une veine à la fois réaliste et humoristique. Naked en 1993 lui apporte la reconnaissance internationale. Fidèle à ses comédiens et ces techniciens, dont Dick Pope le photographe incandescent de Mr Turner, Mike Leigh obtient en 1996 la Palme d’Or et un double Prix d’interprétation féminine pour Secrets and Lies, drame familial sur l’adoption. Tantôt ironique, Deux filles d’aujourd’hui, tantôt désespéré, All or nothing, Mike Leigh est également doux amer dans Another Year ou Be Happy. A deux reprises il a réalisé des biopic avec l’insolite Topsy Turvy sur la vie des compositeurs d’opéra Gilbert et Sullivan et Vera Drake contant le destin d’une faiseuse d’anges.

Avec Mr Turner, film qui lui a été inspiré par les tableaux de l’artiste, Mike Leigh a voulu donner souffle à la complexité de la personnalité, l’excentricité et la passion du précurseur de l’impressionnisme.

Le film

Les dernières années de l’existence du peintre britannique, J.M.W Turner (1775-1851), créature renfrognée, tournée vers la lumière… Artiste reconnu, membre apprécié quoique dissipé de la Royal Academy of Arts, il vit entouré de son père qui est aussi son assistant, et de sa dévouée gouvernante. Il fréquente l’aristocratie, visite les bordels et nourrit son inspiration par ses nombreux voyages. La renommée dont il jouit ne lui épargne pas toutefois les éventuelles railleries du public ou les sarcasmes de l’establishment. A la mort de son père, profondément affecté, Turner s’isole. Sa vie change cependant quand il rencontre Mrs Booth, propriétaire d’une pension de famille en bord de mer…

affiche Mr Turner