Le film « Sur les pas d’Albert Londres, 1914-1918, sur les traces de la Grande Guerre » au Pôle universitaire, jeudi 11 décembre, 20 h 30

Pôle universitaire de Vichy – jeudi 11 décembre à 20h30,
projection du film: SUR LES PAS D’ALBERT LONDRES, 1914-1918, SUR LES TRACES DE LA GRANDE GUERRE en présence des jeunes reporters, Sylvain Perichon et Joan Sabatier

2014, Centenaire de la Grande Guerre à laquelle ont participé plus de 60 millions de soldats de tous les continents, faisant 9 millions de morts et plus de 20 millions de blessés et marquant durablement toute l’histoire du 20éme siècle jusqu’à nos jours.

A cette occasion, cent ans après le déclenchement du conflit, 19 jeunes, filles et garçons, allemands, belges, colombien, français et néo-zélandais, en formation en journalisme et en communication (dont 3 du pôle universitaire de Vichy), encadrés par des professionnels, suivant les traces d’Albert Londres, natif de Vichy, célèbre grand reporter de guerre durant le conflit, sont allés sur les traces de la grande guerre du front français, réalisant de nombreux reportages, souvent émouvants qui ont donné lieu sous forme d’un carnet de voyage, à un film « Sur les pas d’Albert Londres, 1914-1918 : sur les traces de la grande guerre ».

De Ypres, à Arras, du Chemin des Dames à Reims, de Verdun à Metz, de Nancy à Strasbourg, ces jeunes vont rendre compte de la tragédie qui s’est nouée dans cette partie de la Belgique et de la France. A partir des lieux de mémoire, ils les font revivre, tout en mettant en lien le passé avec la réalité d’aujourd’hui. Ce film donne aussi à voir le regard de jeunes d’aujourd’hui sur une guerre d’une barbarie inouïe, qui a ensanglanté l’Europe et dont leurs aïeux ont été les protagonistes, mais aussi sur le rapport aux conflits d’hier et à ceux d’aujourd’hui, sur leur vision de l’avenir. Une façon originale et insolite de parler à travers le regard de jeunes,de la 1ére guerre mondiale, en ce début du centenaire.

Durée du film: 60mn

Réalisation du carnet de voyage: Alain Valentini, rédacteur en chef à France télévisions et Alejandra Magnasco, correspondante en France de télévisions colombiennes

Produit par l’association « Sur les pas d’Albert Londres » et réalisé grâce notamment à l’appui de la mission du centenaire, du secrétariat aux anciens combattants, à la fondation France Télévisions, à la fondation Varenne, au Conseil régional Auvergne, au Conseil général de l’Allier, à la communauté d’agglomération de Vichy Val d’Allier, au pays Vichy Auvergne, à Mireille Schurch, sénatrice sur sa réserve parlementaire, à EDF Auvergne, au Pôle Universitaire de vichy, à l’IUT d’Allier, à l’Université Blaise Pascal, etc.

L’association « Sur les pas d’Albert Londres » a été lauréate 2014 du Prix Initiative région, de la Banque populaire du Massif central et lauréat 2014 des Trophées des associations de la Fondation EDF.

Albert Londres, reporter de guerre
Albert Londres, né à Vichy, journaliste au « Matin », va débuter sa carrière de grand reporter et se faire connaître, en couvrant de 1914 à 1918 les lieux des combats, du front des Flandres, à celui de France, en passant par les Dardanelles et les Balkans. Pendant plus de quatre années et demies, dans les colonnes du « Matin », puis dans celles du « le Petit Journal », il va faire de très nombreux reportages, rendant compte de manière émouvante ce qu’il voit, les hommes et les femmes emportées par la folie de la guerre, ces soldats, les fameux poilus, de la terre de France ou des colonies défendant la patrie, ces villages et ces villes détruites, ces bombardements ne laissant que ruines et morts, les coulisses de la diplomatie et de la hiérarchie militaire, etc. Il va écrire des pages magnifiques telles que « L’agonie de la basilique… », le 29 septembre 2014, « La relève au sortir des flammes », le 17 juillet 1917, « Alsace », le 19 septembre 1917 ou « le désert de la Somme », le 10 septembre 1918.