Festival « Portrait(s) » en route pour la 7° édition…

Jeudi 7 mars a eu lieu la conférence de presse de l’évènement dédié aux portraits photographiques. La rencontre a eu lieu au grand hôtel des Célestins.

«Nous préparons chaque édition comme si c’était la première.» Tels étaient les mots de Fany Dupêchez, directrice artistique du festival. L’enthousiasme régnait lors de cette conférence, dans un cadre chic, autour d’un petit-déjeuner.

Pour cette septième édition, les photographes et leurs thématiques ont été passés en revue, comme un avant-goût de ce qui sera présenté au public du 14 juin au 8 septembre 2019. Parmi les artistes exposés, on compte notamment le néerlandais Bastiaan Woudt et ses portraits de villageois ougandais (à noter que ses travaux sont liés à la fondation Marie-Stella-Maris, qui œuvre pour un accès à l’eau potable dans ce pays d’Afrique). Les portraits de la regrettée Tish Murtha seront également à l’affiche de ce millésime 2019 : ils porteront sur la pauvreté sociale ayant sévi dans le Nord de la Grande Bretagne sous Margaret Thatcher. En tout, les travaux de huit artistes se présenteront au public.

Cette conférence de presse a accueilli, parmi la vingtaine de personnes présentes, un des photographes exposés durant ce festival, en la personne d’Olivier Culmann. Il aborde une pratique photographique aujourd’hui prisée des jeunes générations : « J’ai voulu aborder le selfie, car ses pratiques sont très variées, explique t-il. Nous vivons une époque où l’on se regarde beaucoup, et où l’on est particulièrement attentif à son image. Avant, l’appareil photo était tourné vers les autres, sa famille ou ses amis. Aujourd’hui, il y a eu une inversion, et l’objectif se concentre désormais sur soi. De plus, ce ne sont plus des photos qui sont faites pour rester, comme avant. C’est devenu un moyen de communication, d’autant que quasiment tout le monde a accès à la photographie, depuis que Kodak a démocratisé cette pratique.»

Un hommage sera rendu à Philippe Halsman. Il s’agit du photographe à qui l’on doit, entre autres, les portraits d’Albert Einstein et du légendaire réalisateur Alfred Hitchcock.

Autre particularité de ce festival : il accueillera la neuvième édition du concours photo Vichy Portraits. Il permettra aux photographes professionnels comme amateurs de présenter une série de portraits. Le premier prix du jury sera une exposition de la série gagnante, un livre de la résidence 2019 signé et une rencontre avec Ambroise Tézenas, le photographe de la résidence 2019. Les deuxième et troisième prix seront les livres des précédentes résidences signées.

Enfin, les lieux d’exposition sont connus : les galeries du centre culturel de Vichy sera animé des expositions de Bastiaan Woudt, Tish Murtha, Benni Valsson, Michal Chelbin, Olivier Culmann et Turkina Faso. Toujours au centre culturel, dans le hall cette fois, les portraits photo d’Ambroise Tézenas seront exposés sur les parvis de l’église Saint Louis et de la Gare SNCF. Sur l’esplanade du Lac d’Allier, on retrouvera les portraits de Philippe Halsman. Ceux du lauréat du concours se trouveront, quant à eux, à la médiathèque Valéry Larbaud.

Le coup d’envoi de « Portraits » sera donné le 14 juin 2019 à 18h. Vivement l’été !

Bastien Dauby