Exposition du sculpteur sur verre Jean-François Ferraton – galerie habeo –

Compagnon Graveur sur bois sous le nom de Lyonnais la Clef des Arts depuis 1991 au sein de la Cayenne de Lyon, Jean-François Ferraton (Lyon 27 mars 1949) étudia de 1978 à 1980 à l'Académie du Minotaure à Lyon auprès du peintre fresquiste et vitrailliste René Maria Burlet (Albertville 9 juillet 1907 † Chambéry 5 novembre 1994) connu pour ses connaissances et ses réalisations en art sacré et sa filiation avec Albert Gleizes (Paris 8 décembre 1881 † Avignon 23 juin 1953). Depuis 1996, Jean-François réalise, en pierre ou en bois sculpté, du mobilier d'art sacré (autels, ambons, tabernacles, croix, crédences, baptistères, sièges de célébrant, fonds de chœur). Ses 400 œuvres originales (dans une cinquantaine d'église) le placent parmi les créateurs importants dans le domaine de l'art sacré actuel aux côtés d'artistes comme Dominique Kaeppelin, Jacques Bris ou Jacques Dieudonné et à la suite d'autres comme Arcabas, Goudji, Philippe Kaeppelin ou Henri Guérin. De 2016 à 2017, il a conçu et réalisé des vitraux pour l'abbaye cistercienne de Sylvanès (Aveyron) dans l'esprit des premiers abbés louant la lumière et le son (« Si tu désires voir, écoute d’abord, l’audition est un degré vers la vision » Bernard de Clairvaux). Corollairement, Ferraton multiplie les créations verrières contemporaines. Témoin (passeur), Jean-François a fondé les éditions Chêne -Voyelle et la revue Les Cahiers du Chêne Voyelle, et, écrit les Rites et mystères chrétiens des Compagnonnages. Parmi la douzaine de livres d'artiste xylographiés réalisés depuis 1995, citons en premier son chef-d’œuvre de compagnon Petit Bestiaire de l'Opus Alchimique (Texte et 18 xylographies de Jean-François Ferraton, tirage à 18 exemplaires sur papier du moulin de Larroque) et son édition commentée. Avec Chen Chao Pao, il grave sur bois les 18 xylographies des contes taoïstes du Vème siècle À la recherche des dieux perdus (tirage à 100 exemplaires sur chine xuanzhi. Éditions Chêne-Voyelle. Et les 35 bois gravés du monumental Nombre sur un texte d'Henri Giriat (1920 † 2016, membre d'honneur de la Fondation Gleizes) (tirage à 65 exemplaires. L’Exemplaire de tête est sur parchemins rarissimes filigranés « Montgolfier frères Annonay » datant du milieu du XIXème siècle. Pour l'anecdote, rappelons qu'Albert Gleizes fut initié à la gravure dans l'abbaye de Créteil par le peintre graveur bourbonnais, le docteur Eugène Charvot.

Adresse
15 Square de laSource de l'Hôpital 03200 Vichy

Tarif
gratuit

Contact
Organisateur : Galerie habeo
Site web : www.estamp-art.com
E-mail : galerie.habeo@gmail.com
Téléphone :

Publié par