Martin Kubich – directeur de la Culture et de l’opéra de Vichy – nouveau poste, nouvel homme – portrait

Sous les feux de la rampe ou dans la pénombre des coulisses, Martin Kubich assume tout : sa passion pour le spectacle vivant depuis l’enfance, son envie de travailler en équipe et avec des partenaires, sa mission de coordonner la politique culturelle de Vichy, le vrai défi lancé au directeur de la culture. Quand on lui demande sa définition de la culture, Martin Kubich répond : c’est ce qui rassemble les hommes, ce qui permet de toucher le beau, l’inaccessible, le non quantifiable. La fonction ? La programmation artistique et la gestion des 3 équipements culturels municipaux de Vichy : le centre Valery-Larbaud et ses galeries d’exposition, la médiathèque municipale et l’opéra. La gageure ? Plus jamais un concert au CCVL et une pièce à l’opéra le même soir… L’ambition ? Ouvrir la culture aux jeunes, harmoniser, faire rêver, ouvrir un genre inaccessible au plus grand nombre, avoir une programmation irréprochable, croiser les genres, faire interagir musiciens et publics, rassembler… Le chamboulement ? Plutôt la co-construction ! L’objectif ? Susciter émotions et réflexions – dès 2018, un festival du 14 juillet au 15 août, avec un orchestre en résidence – entrées libres ou payantes – que Vichy redevienne la Reine des villes d’eaux !

Dévoilé sur le devant de la scène, c’est désormais en coulisses que Martin Kubich exerce à Vichy. L’homme de 34 ans est le nouveau directeur de la culture de la ville. Il a en charge la programmation artistique et la gestion administrative de 3 équipements majeurs Vichy :  l’Opéra, le Centre culturel Valery-Larbaud et ses galeries,  et bien sûr la médiathèque éponyme. Rencontre avec ce passionné à travers sept aspects.

Emotions et réflexion

Il faut que l’on parvienne à créer des émotions chez les gens. Convaincre et aller chercher un public avide de découvertes. Par la communication, l’objectif est aussi de faire rêver les spectateurs. C’est toute une réflexion qui est menée pour arriver au plus proche des gens.

Harmonisation et cohérence

Parmi les nombreux établissements culturels de Vichy, il existe une volonté d’harmonisation et de cohérence. Plus de spectacle ou d’événement le même jour sur plusieurs sites. Mais une programmation commune où les spectateurs peuvent potentiellement assister à l’ensemble des prestations proposées.

Rassemblement

Rassembler les Vichyssois autour de la culture. Et pas seulement à Vichy mais dans les communes aux alentours. L’objectif est de créer des événements qui parlent au plus grand nombre.

Ouverture

Volonté de toucher les gens et de les attirer à Vichy. Rendre la ville attractive et attirante sur le plan culturel. S’adresser aux Vichyssois mais aussi aux habitants des départements limitrophes.

Défi et/ou chamboulement

Plusieurs défis attendent la culture dans la commune. Possibilité de chambouler le système des saisons pour une programmation différente. Retour également d’un festival d’un mois l’été sur toute la commune. Le but est de s’ouvrir sur la ville et de travailler sur le croisement des genres.

Réinventer

Faire ce qui a autrefois marché à Vichy. Pas de création mais de la réinvention. Récupérer les bonnes recettes pour les mettre à l’heure actuelle. Se servir du passé pour inventer l’avenir. En intégrant l’histoire de la ville, créer une image positive.

Définition de la culture

La culture est ce qui rassemble les hommes. Cela permet de toucher le beau, l’inaccessible et le non-quantifiable. Accès à la culture individuelle mais aussi collectif.