Candidature UNESCO : musée or not musée ?

Rencontre avec Yves Jean-Bignon, adjoint au maire de Vichy, en charge du patrimoine et du thermalisme. Il est question de l’inscription de Vichy et des 10 autres villes thermales d’Europe au patrimoine mondial de l’Unesco.

Monsieur l’adjoint au maire, qu’est-ce qui a motivé cette candidature ?

On a conscience du patrimoine exceptionnel de Vichy. Mais il est menacé par le monde monderne. C’est une volonté de préservation qui nous motive. Il était plus pertinent de faire une candidature transnationale. C’est la République Tchèque qui nous a tendu la main: il faut répondre aux critères de l’UNESCO (le rayonnement à l’international) et Vichy y correspond. 

D’autres villes de France candidates ?

Oui, il y en avait 7 autres. Un groupe d’experts internationaux les passe au crible pour savoir laquelle répond le mieux aux critères. Vichy y correspondait le mieux.

Dans le cadre de cette candidature, on entend souvent parler d’un Centre d’Architecture et du Patrimoine…qu’est-ce qu’il en sera ?

Ni une exposition temporaire ni un musée. Ce centre, montrera des objets mais l’idée sera de les faire parler, expliquer d’où ils viennent, comment on les utilise…Ce sera aussi l’occasion de parler du patrimoine et de l’Histoire bimillénaire de la ville. Ce sera un CIR (Centre d’Interprétation et de Recherche) qui réunira objets et chercheurs. Ceci étant, ce n’est qu’un projet depuis le 10 octobre 2016. Et ce ne sera pas fait avant 2021.

En 2019, cependant, il y aura bel et bien une exposition ?

  1. Oui, cela fait partie des animations de 2019 parmi la quarantaine qu’il y a au programme. L’exposition aura lieu de juillet à septembre 2019 au Palais des Congrès. Toutes les périodes historiques de la ville seront racontées. Nous prendrons soin de présenter nos partenaires.

Quel effet une inscription aurait sur le tourisme ?

Cela aurait un effet majeur. Mais on veut absolument éviter le tourisme de masse, des centaines de milliers de visiteurs. Ce tourisme serait plus élitiste, car Vichy est une petite ville, et il n’y aurait pas assez d’espace. De plus, les habitants ne se sentiraient plus chez eux. Le touriste est le bienvenu mais il faut penser aux habitants. 

Bastien Dauby